CHIRURGIE DU VISAGE

ESTHÉTIQUE - LIFTING CERVICO-FACIAL

 

TELECHARGEZ LA FICHE POSEZ VOTRE QUESTION

 

Principes de l’intervention :

Le lifting cervico-facial est une chirurgie de rajeunissement pratiquée très fréquemment en France et dans le monde.

Le lifting estompe la bajoue, redessine l'ovale du visage, mais aussi redrape le cou. L’intervention consiste en une remise en tension à la fois cutanée, et musculaire.

C’est cette remise en tension musculaire qui redessine l’angle cervico-mentonnier et l’ovale du visage. Les cicatrices sont dissimulées dans les cheveux et autour des reliefs de l’oreille, ce qui fait qu’elles sont quasiment invisibles, même de près.

On peut associer d'autres techniques de rajeunissement au lifting. Parfois, afin d’avoir un résultat encore plus net au niveau du cou, on peut réaliser, en plus du lifting, une remise en tension directe des muscles peauciers du cou par une courte cicatrice sous le menton. De même, dans certains cas, on associe une lipoaspiration de la graisse située sous le menton au lifting.

 

Contre les idées reçues :

Un lifting ne donne pas un aspect « tiré », il rajeunit en rétablissant l'aspect du visage quelques années auparavant.

Un lifting est réussi quand vos ami(e)s vous trouvent bonne mine, mais ne se posent pas la question d’une chirurgie éventuelle. Le but est d'être modéré pour avoir un résultat naturel.

 

Avant l'intervention :

Il faut éviter de prendre des médicaments susceptibles de faire saigner (Anti Inflammatoires, aspirine). L'arrêt du tabac est indispensable au moins 1 mois avant et 1 mois après la chirurgie.

La consultation permet d'analyser le type de vieillissement, l'anatomie du visage et les attentes du (de la) patient(e). Cette consultation est relativement longue puisque de multiples détails doivent être notifiés.

 

Modalités de l’intervention et soins post opératoires :

Le lifting est une intervention réalisée sous anesthésie générale, qui nécessite une hospitalisation le plus souvent d’une nuit. L'intervention dure entre 3 et 4 heures. Une fois l'opération terminée, un pansement est confectionné avec une bande autour du visage. Ce pansement est conservé 48h. Ensuite, les cicatrices sont laissées à l’air et les shampoings sont possibles. Il faut compter normalement 8 à 10 jours de cicatrisation. L’ablation des fils a lieu vers le 6e ou 7e jour.

 

Suites du lifting cervico-facial :

Les suites sont marquées par des ecchymoses au niveau des joues et du cou, mais qui restent au final peu visibles de face, puisque la peau est remise en tension par les côtés. Il faut compter entre 2 et 3 semaines pour que ces ecchymoses disparaissent complètement. En général, un arrêt des activités professionnelles de 15 jours est suffisant. La pratique du sport peut être reprise 1 mois après l'intervention.

Il faut ensuite environ 4 à 6 mois pour que la peau devant les oreilles retrouve sa souplesse. C'est donc le temps qu'il faut pour apprécier le résultat final de l'intervention.

Parfois, des retouches sont proposées si une portion de la cicatrice s'est élargie. On dit classiquement qu'un lifting fait gagner quelques années, mais il est tout a fait possible, plusieurs années après un lifting, d'en refaire un autre.

 

Complications potentielles du lifting cervico-facial :

Un lifting cervico-facial, bien que réalisé pour des motivations purement esthétiques, n'en reste pas moins une véritable intervention chirurgicale, ce qui implique les risques liés à tout acte médical, aussi minime soit-il.

 

Les complications peuvent être liées à l'anesthésie, ou au geste chirurgical :

  • concernant l'anesthésie, le recours à un Anesthésite-Réanimateur compétent, exerçant en milieu chirurgical, rend le risque anesthésique (décès, choc anaphylactique) extrêmement minime. Pour une personne en bonne santé et en dehors du cadre de l'urgence, le risque de décès lors de l'anesthésie est inférieur au risque de décès par crash d'avion.

 

  • concernant le geste chirurgical, outre les complications potentielles « classiques » de la chirurgie (hématome, infection, nécrose cutanée, mauvaise cicatrisation), on peut ajouter le risque théorique de lésions nerveuses. La lésion d'une branche du nerf facial, susceptible d'entraîner une parésie, voire une paralysie faciale, est exceptionnelle et les séquelles disparaissent le plus souvent en quelques mois.

 

Le listing des complications ne doit pas vous faire fuir en courant, mais simplement vous faire prendre conscience que n'importe quel geste médical, aussi minime soit-il, a un risque de complication. L'immense majorité des interventions se passe sans problèmes, et les patient(e)s sont pleinement satisfait(e)s du résultat. N'oubliez pas non plus que même en cas de complication, votre Chirurgien saura faire face puisqu'il a été formé à gérer les aléas.

Le recours à un Chirurgien Plasticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour savoir éviter ces complications, ou les traiter efficacement le cas échéant. Il est de notre devoir moral et humain de vous accompagner quoi qu'il arrive.

 

Vos pouvez télécharger la fiche de renseignements éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique, disponible d'un clic en haut de cette page.

 

N'hésitez pas à consulter pour de plus amples renseignements.