SILHOUETTE

LIPOASPIRATION

 

TELECHARGEZ LA FICHE POSEZ VOTRE QUESTION

 

La lipoaspiration est une intervention qui vise à supprimer définitivement les amas graisseux localisés disgracieux.

 

Régions anatomiques pouvant être lipoaspirées:

Beaucoup de régions anatomiques peuvent être lipoaspirées : les hanches, les cuisses, la zone sous trochantérienne ("culotte de cheval"), les genoux, les jambes, les mollets, les chevilles, les bras, ou encore l’abdomen et le menton.
 

Principes de la lipoaspiration:

En règle générale, les surcharges graisseuses localisées ne disparaissent pas même après un régime ou la pratique du sport. La répartition des graisses est souvent constitutionnelle, d'origine génétique, familiale. La lipoaspiration permet de supprimer ces surcharges graisseuses localisées grâce à des canules atraumatiques, à bout mousse. Dans la mesure où les cellules graisseuse n'ont pas la faculté de se multiplier, il n’y aura pas de récidive de ces amas graisseux.
 

Déroulement de la lipoaspiration:

La lipoaspiration nécessite souvent une anesthésie générale, mais peut parfois être conduite sous anesthésie locale pour une zone limitée. De très petites incisions (de l'ordre de quelques millimètres) sont faites pour passer les canules d'aspiration. L'intervention commence par l'infiltration de sérum adrénaliné pour faciliter l'aspiration de la graisse et limiter les ecchymoses post opératoires. Ensuite la graisse est aspirée à l'aide de canules de tailles et de formes différentes.
 

Suites de la lipoaspiration:

Les suites sont essentiellement marquées par des bleus (ecchymoses) qui disparaissent en 2 ou 3 semaines. Il faut également avoir à l'esprit que les zones lipoaspirées sont au début oedématiées, et donc que le lendemain de l'intervention, on peut avoir l'impression que rien n'a changé, ou pire, qu'on a pris des centimètres en plus. Cet oedème va disparaitre en grande partie dans les permières semaines, et complètement au bout de 4 à 6 mois. La peau se rétracte pour épouser les nouvelles courbes du corps. Ce n'est donc qu'au terme de cette présiode qu'on peut avoir une idée du résultat définitif.

Parfois, il peut exister des imperfections de résultat (légère asymétrie, persistance d'un petit surplus graisseux) qui sont toujours corrigibles, parfois même sous anesthésie locale.

Les complications sont rarissimes pour cette intervention très particulière qui ne nécessite que de très courtes incisions.

N'hésitez pas à prendre contact avec le secrétariat si vous souhaitez de plus amples renseignements ou un devis personnalisé.